Mais au fait...c'est quoi, un Chasseur d'Appart ?

publié le 6 avril sur le Blog Immobilier de Gilles HUBERT

Mais au fait...c'est quoi, un Chasseur d'Appart ?

Popularisé par l’émission de Stéphane Plaza, Chasseurs d’Appart sur M6, le métier de chasseur immobilier, semble avoir de beaux jours devant lui.
Recourir à ce type de service permet, de prime abord, de gagner du temps…et, donc, de l’argent.

Rechercher un logement à acheter peut être, en effet, le vrai parcours du combattant : Recueillir, puis décortiquer, analyser les annonces sur Internet, prendre contact avec des vendeurs peu enclin à décrire les nuisances de leur bien, perdre un temps infini à effectuer des visites inutiles, approfondir les recherches parallèles sur le bien, le quartier ou sur son environnement… et en bout de chemin…négocier au meilleur prix possible…

Ces activités, chronophages, prennent parfois des semaines, voire des mois.

C’est là qu’interviendrait le chasseur d’appart ou chasseur immobilier.

Alors que l’agent immobilier est obligatoirement mandaté par le vendeur, le chasseur immobilier, lui, est mandaté par l’acheteur.

Le chasseur immobilier aurait ceci de commun avec l’agent qu’il connaîtrait parfaitement le secteur et le marché. Il serait donc à même de conseiller et d’assister un acquéreur tout au long de sa recherche jusqu’à la signature du compromis de vente.
Lorsque l’on doit acheter un bien loin de chez soi en vue d’une mutation, d’une retraite, et que l’on ne connaît aucune particularité de la région, ses conseils s’avèreraient donc précieux. D’autant que le chasseur négocierait le bien pour l’acheteur au mieux de ses seuls intérêts.

Mais alors, combien coûte un chasseur d’appart ? Le prix de ce service semble extrêmement variable…

Le premier critère est le secteur géographique ; en effet, dans certains quartiers recherchés la prestation est souvent plus onéreuse que sur un secteur moins demandé.
La rareté du bien recherché et sa valeur sont également des critères susceptibles de faire varier le coût de la prestation du Chasseur d’Appart.

Il faut compter entre 2 et 8 % en moyenne. A noter toutefois, et c’est important que le chasseur immobilier facture ses services à l’acquéreur en plus du prix de vente…

Si le bien lui a été présenté par un agent immobilier, celui-ci comprend déjà les honoraires de ce dernier ! La coutume veut, dans ce cas, que le Chasseur réduise fortement son tarif…mais l’acquéreur peut néanmoins avoir à acquitter un surcoût assez significatif.


Alors…à la réflexion… je me demande si, à l’instar de Monsieur Jourdain, Le Bourgeois Gentilhomme de Molière, qui « faisait de la prose sans le savoir »… je ne serais pas un Chasseur d’Appart qui s’ignore…

Bien sur, je suis mandaté par le vendeur, bien sur je m’engage à son égard à la mise en place des services et moyens qui permettront de vendre…

mais que fais-je pour l’acquéreur ?
- je connais parfaitement le secteur, et le marché immobilier de celui-ci,
- je décortique scrupuleusement le projet de l’acquéreur et ses critères impératifs,
- je l'assiste lors de toutes les visites, et
- je suis à même de lui proposer les biens de plus de 75 agences sur la zone de Marseille grâce aux fichiers partagés (Era et Amepi en particulier) 
- je négocie le bien au plus juste prix possible par le biais d’une parfaite connaissance du marché…quand aux honoraires…ils ne seront pas majorés en fonction de la recherche, et seront même partagés si le bien proposé m’a été présenté par un confrère…

Et vous ?

Feriez-vous appel à un chasseur d’appart ?
Pensez vous qu’il apporte une valeur ajoutée ?
Dites moi tout dans les commentaires de ce blog !

publié le 6 avril sur le Blog Immobilier de Gilles HUBERT